Ce fight féminin tant attendu

CBA
La catégorie féminine en UFC est aussi passionnante à suivre que celle des hommes, surtout si on « focus » sur le haut du tableau, à savoir la tenante incontestée de la ceinture la belle Ronda Rousey et ses cheveux de feu et sa prétendante N°1 Cat Zingano la brune bodybuildéé.

Un point commun pour les 2 athlètes : Toutes deux sont jusqu’ici invaincues (enfin avant leur confrontation, 10-0 pour Rousey et 9-0 pour Zingano).
Ronda on la connait tous, sérieuse, très solide et équilibrée en stand up grâce à son passé de judoka, elle possède également une technique incroyable pour ce qui est des prises de JJB, ses nombreuses soumissions en témoignent, toutes ses adversaires qui ont tapé sous l’emprise d’une de ses clés de bras ou étranglement ne me contrediront pas. Sa condition physique est irréprochable pour tenir 5 rounds de suite sans problème même si la championne va rarement au delà du 1er round pour éliminer ses opposantes. C’est une finisseuse silencieuse, elle ne gagne jamais par décision de l’arbitre mais uniquement par K.O technique ou abandon de l’adversaire.

Son adversaire du jour, Cat, contre qui elle va défendre son titre et sa ceinture de championne, est à n’en pas douter celle qui sur le papier a le meilleur potentiel pour l’affronter et la battre. Son principal atout est sa combativité et son agressivité constante.
On ne pouvait donc pas espérer meilleure affiche que ces 2 championnes pour une finale d’anthologie.

Je règle mon réveil pour ne pas rater cet évènement sur Kombat Sport, RTL9 diffusant moins ou plus de combats UFC.
Vient enfin le main event, je m’attends à quelque chose d’exceptionnel, un combat âpre et disputé, même s’il est de courte durée.
Quelle ne fut pas ma surprise, partagée avec le public présent dans la salle et tous les téléspectateurs rivés sur leurs écrans tv, quant à l’issue de cette finale tant espérée.

Je me dis que toutes les 2 sont motivées et archi prêtes. C’est à Cat de faire son jeu et prouver qu’elle mérite cette finale. Je ne doute à aucun instant du travail et des sacrifices qu’elle a du faire pendant des mois entiers pour se préparer et être prête ce soir.
Après les présentations d’usage de la voix la plus grave des rings, le gong retentit enfin pour marquer le début des hostilités. Les allers et venus dans l’octogone des 2 athlètes démontrent une détermination hors norme dans les 2 camps. Rien que leurs regards pourraient tuer, et je pèse mes mots. On se croirait direct dans un western à la Sergio Leone avec un duel visuel.

A la première seconde, sans aucune phase d’observation, la challenger se précipite, que dis-je, se rue littéralement comme une hérétique sur Rousey, lui assénant un coup de genou sauté et aérien à la tête. Coup qui ne porte pas totalement et dont Rousey esquive l’impact par une contorsion si rapide et acrobatique que même le ralenti est trop rapide pour décortiquer les mouvements. Les 2 femmes exécutent une pirouette toujours l’une contre l’autre, si bien qu’une fois de l’autre coté, Cat se retrouve en dessous et Ronda à moitié à cheval sur ses épaules et sa tête.

La pirouette, pour se défaire de l’attaque de Cat était si rapide et acrobatique que j’ai un peu craint que Ronda ne se casse un bras à la suite de ce mouvement brutal.
Cette dernière marque un temps de pause, toujours en position dominante sur Cat, puis nous enchaine un mouvement venu de je ne sais quelle planète, pour juste avec la force de sa jambe immobiliser tout le corps de cat. Ne lui reste plus qu’à finaliser sa clé de bras d’une seule main presque.

Zingano n’a pas pu faire le moindre geste pour se défendre et se dépêtrer de cette position fort inconfortable. Elle n’a même pas le temps de se rendre compte de la situation que la douleur tout au long de son bras la force à taper sur le tapis, signant par ce geste son incapacité à renverser la situation mais surtout son abandon dès le 1er round.

Après une minute pour me remettre de cette énorme surprise (pas dans l’issue du combat car j’ai misé sur Rousey, mais sur la rapidité de la confrontation), je peux enfin faire un débrief du fight.

Cat Zingano a voulu prendre le match à son compte, on ne peut pas lui en vouloir pour cela, qui ne l’aurait pas fait à sa place pour se donner une chance de battre la championne ?
Elle dicte son jeu pour ne pas subir et se dit que la seule façon de la battre et de l’attaquer et la harceler mais pas au 2è ni 3è et encore moins au 4è et 5è round; non sa tactique est de mettre la pression dès la première seconde du premier round. C’est légitime venant d’une gagnante comme elle.

Mais les faits sont là, en voulant gagner vite, elle a perdu encore plus vite.
Elle vient tout simplement de rentrer dans les annales de l’UFC en concédant la défaite par soumission la plus rapide de l’histoire du free – fight féminin et dans une finale pour la ceinture de surcroit.
On parle là de 13 secondes uniquement !
C’est l’équivalent de juste un unique assaut, rien de plus. Inutile de vous préciser que Ronda Rousey n’a pas eu le temps de recevoir un seul coup ni même de transpirer.
Elle était prête, elle est venue et a bouclé l’affaire en juste 13 secondes chrono. Tout est dit.

Elle dira humblement au micro après match que cette combinaison elle l’a essayé à l’entrainement et que ce soir elle l’a passé et ça a marché, simple à dire comme cela mais elle nous a prouvé par A + B qu’elle maitrise son sujet avec brillo.
Elle mérite son titre de championne et rentrera encore chez elle sa ceinture à l’épaule.
Son palmarès s’étoffe d’une victoire supplémentaire mais quelle victoire, une soirée dont elle se souviendra longtemps tout comme nous on se souviendra de son sourire épanouie ce beau soir de match.

Quant à Cat Zingano, son désespoir fait peine à voir. Le commentateur sportif insiste pour lui demander ce qui a bien pu se passer. Elle même l’ignore tant sa déception est grande ce soir. Elle voudrait tout oublier et que rien ne ce soit passé mais on ne peut pas refaire le monde avec des si.
Son désir est de tout recommencer, mais Dana White ne peut donner en claquent des doigts une chance à toutes les prétendantes. Elle a eu sa chance mais n’a pas su la saisir comme elle aurait voulu. Il lui reste à prouver qu’elle pourra remonter dans l’octogone pour une autre finale de titre. Cela passera forcément par beaucoup de combats à 3 rounds avant de décrocher un autre combats à 5 rounds.
Elle est jeune, elle est persévérante, elle doit tirer leçon de cette défaite et s’en servir pour mieux rebondir.
Si elle revient, ce dont je ne doute pas, on sera là pour assister à sa revanche.

Mais Ronda Rousey de son côté ne va pas se reposer sur ses lauriers en attendant son retour probable. Non elle va retourner elle aussi à la salle pour suer, souffrir et martyriser les pao et les punching ball, car elle sait qu’une dizaine de Zingano se poussent au portillon et rêvent de la destituer et de lui ravir sa ceinture.
A ses débuts dans le circuit, son but était de détenir la ceinture, depuis il est désormais de la conserver.


Archive de l'auteur

Spartacus Saison 3

Spartacus Saison 3 dans Divertissement vlcsnap-2013-01-28-21h01m19s23-300x168

Je l’attendais comme beaucoup, enfin pour ceux qui ont suivi la série, le 1er zod de la S3 vient d’être diffusé aux States et on a pu aussi l’avoir. L’attente fut longue voire interminable mais elle en valait la peine. Je trouve que les 50 mn que dure le zod sont bien remplies car il n y a pas de temps mort. Les scènes se succèdent rapidement sans qu’il y ait de passages trop longs en paroles. Petit plus même si l’on sait toutes les scènes sont tournées en studio en Nouvelle – Zélande, on a droit a des vues en extérieur,notamment pour les batailles. Justement puisque j’aborde les batailles, celles – ci ne sont plus des petites oppositions entre une dizaine d’hommes comme dans la S1 et la S2. On a droit ici à des confrontations épiques, avec des milliers de bélligérants, et certaines séquences sont avec une cavalerie.

Jules César ne fait pas encore son apparution, cela ne saurait tarder mais on découvre le fameux personnage de Crassus. Un homme haut en couleurs, extrêmement riche, respecté et craint par tous à Rome, et très intelligent et réfléchi dans ses actions et prises de positions. A cela s’ajoute une maitrise de l’art du combat qu’il entretien quotidiennement; faisant de lui un adversaire redoutable et à la hauteur de Spartcacus et ses rebelles. Il est à l’origine du recrutement expéditif de 10.000 nouveaux légionnaires romains pour former un contingent de plus qui ira appuyer les forces en déjà présentes. Le paiement de cette nouvelle armée sera entièrement assurée par ses propres deniers. En échange de cela Rome lui promet des pouvoirs et un statut encore plus haut que celui qu’il détien déjà.

Spartacus lui a réellement changé. C’est dans cette S3 un général aguerri, sans pitié pour l’ennemi et lui aussi réfléchi dans ses décisions stratégiques. Il ne se contente pas ( à tort peut être ) de donner ses ordres à l’abri derrière ses troupes. Non, il participe toujours et en 1ère ligne à chaque bataille allant même jusqu’à mener des expéditions trés osées dans les lignes ennemies avec une escorte de seulement 2 hommes; risquant ainsi sa vie et mettant en danger tous les siens dans l’hypothèse où il se ferait prendre ou tuer. On peut dire qu’il est passé en mode combat et sa rage et sa déterminbation sur le champs de bataille font plaisir à voir, sauf pour ses ennemis qui eux hallucinnent et sont vite débordés et rattrappés par la peur. Avec ses moyens diminués, il parvient néanmoins à semer un grand doute aux Romains; au point que ces derniers mettront tout en jeu pour le stopper et annihiler l’hémorragie qu’il provoque et surtout le sentiment de liberté qu’il insuffle aux esclaves et domestiques de la Cité romaine et ses environs. Le mythe Spartacus est en marche,il ira aussi loin que possible et toute personne qui s’opposera à ses desseins le paiera de sa propre vie. C’est en quelque sorte le message clair qu’il veut faire passer. Et je crois que les Romains ont bien reçu son message et s’apprête à lui répondre.

Un seul regret : 1 zod diffusé, il n’en reste plus que 9 avant la fin. J’ai du mal à l’imaginer moi qui voulait au moins 10 saisons. Faudra se faire à cette idée. Je vous donne rdv au zod 2 next week.

@ bientôt.

Done !

GSP l’a fait, il a gagné son combat.
Difficile il faut le dire car son adversaire lui a donné du fil à retordre. Les juges ont étaient obligé d’attendre la fin de toutes les reprises pour prononcer le nom du vainqueur.

Le visage de GSP d’habitude sans marques, témoigne de la dureté du combat. Il n’oubliera pas de rendre hommage à son adversaire à la fin. Bravo pour ce retour réussi et cette reconquête du titre ultime.
GSP is back qu’on se le dise.

Georges St Pierre le retour

Georges St Pierre le retour dans SPORT DE COMBAT gsp1325957037112527 dans SPORT DE COMBAT

J’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle à vous annoncer :
La bonne nouvelle c’est qu’après une absence prolongée des rings (1,5 ans) suite à une blessure au niveau des ligaments d’un genou lors d’un entrainement, GSP est prêt à remonter dans l’octogone.

La mauvaise nouvelle pour ses advesaires, c’est qu’il va combatre pour la ceinture unifiée lors de l’UFC 154 en Novembre prochain.
Son prochain adversaire sera Carlos Condit.
En supposant qu’il sorte vainqueur de ce duel, Dana White le Président de l’UFC évoque déjà une hypothétique rencontre au sommet contre la légende Anderson Silva.Ces 2 athlètes ayant tout gagné sur leur passage, ce match est à la fois rêvé et attendu par par tous les fans, moi le premier.

Une telle rencontre attirera sans aucun doute une foule incroyable, l’idée est donc que le Cowboys Stadium de Dallas accueille cet évènement. Ce dernier ayant une capacité de 105.000 places, le lieu est à la mesure du talents de ces 2 légendes de l’UFC. Je vous donne donc RDV le mois prochain pour le fight de l’Histoire du freefight.

Classement des plus gros salaires de footballeurs

Classement des plus gros salaires de footballeurs dans Divertissement neymar-reve-du-psg-et-de-zlatan-ibrahimovic_65684_w185

Et celui-là il aura un salaire de combien à votre avis dans quelques années ?

cr dans Divertissementsewr
Voici un classement récent des footballeurs les mieux payés de la planète. Vous verez que le meilleur joueur du monde est loin dans le classement alors que d’autres beaucoup moins connus touchent annuellement un très bon pactole.Enfin, certains ont su saisir la bonne opportunité pour être transférés, voire exilés dans un pays lointain avec la garantie d’un salaire hors normes.

1- L’éternel Samuel Eto’o ouvre toujours le bal avec une avance considérable sur le 2è et 3è. Le joueur Africain touche la coquette somme de 20 millions d’euros net par an. La raison : Il joue dans le club d’Anzi Makhachkala, où la situation politique très instable oblige l’équipe à être sous très haute surveillance militaire pour chaque déplacement, entrainement ou match. Un petit sacrifice que beaucoup ferait.

2- Cristiano Ronaldo, le talent et la fierté incarnés, qui touchait jusqu’alors environ 13 millions, après sa demande obtiendra prochainement du club Madrilène une augmentation conséquente pour que son salaire passe à 15 millions d’euros. A noter que le Portugais reste toujours le plus gros transfert de l’histoire avec 94 millions d’euros.

3-Waynne Rooney l’attaquant vedette de Manchester United,âgé de 26 ans seulement gagne 13,8 millions d’euros brut.

3- ex aequo, celui qui m’a le plus surpris d’ailleurs dans ce classement c’est l’ancien joueur du Barça passé aux Citizens, Yaya TOURE qui a le même salaire que Rooney.

4-Didier Drogba qui joue au Shanghai Shenshua touche 12,8 millions d’euros. Il passe d’un propriétaire de club milliardaire à un autre propriétaire lui aussi milliardaire.

5- Son partenaire de Chelsea Nicholas Anelka occupe la 5è place avec 12,4 millions d’euros.

6-Toujours en Chine, cette fois-ci dans le club de Dalian Aerbin, c’est Seydou Keita avec 12 millions. Le Malien ancien coéquipier de Messi touchait 5 millions, avec ce transfert il en gagne 7 de plus mais surtout gagne plus que le meilleur joueur du monde.Belle opération.

7- Sergio Aguero l’Argentin de City gagne 11,8 millions.

8-Notre frenchie Franck Ribéry avec le Bayern gagne 11,4 millions brut.

9- Enfin arrive le multi – ballon d’or Lionel Messi considéré comme le meilleur footballeur de la planète foot. Son club ne le paye pourtant que 11 millions d’euros. Ce qui en soit peut paraitre énorme mais reste peu considéreré à ce qu’il rapporte au Barça et surtout par rapport à ce classement où il ferme presque la marche de ce top 13. Lionel, un petit conseil d’ami Lionel, révise ta fiche de paye à la hausse, ou vire ton agent.

10- Encore un Argentin, Danio Conca joue à Guanzhou (encore en Chine) pour 10,6 millions d’euros brut, pas mal à 28 ans.

11- Fernando Torres, l’attaquant Espagnol de Chelsea lui gagne 10,4 millions d’euros avec son club. A t -il marqué 10 buts la saion dernière dans le championnat anglais ? Cela ferait 1 million d’euro le but !

11 ex- aequo : Le milieu de terrain de Manchester City Samir NASRI touche comme Torres.

12- Le jeune Brésilien du Real de MADRID gagnerait -il trop par rapport à ses prestations, Kaka touche quand même la modique somme de 10 millions d’euros.

13- C’est le grand Suédois Zlatan Ibrahimhovic. qui ferme ce classement avec un salaire de 9 millions d’euros. Il touchait la même chose dans son club Italien mais à Paris une des clauses de son contrat est que son salaire ne peut pas descendre quelque soit la situation du club, et c’est valable pour 3 ans, la durée totale de son contrat avec le club de la capitale. En tout cas son club démarre bien et il marque.

12345...19

footroom |
hadygo |
LAMBESC RAID AVENTURES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AS.KARATE-DO Noyers-sur-Cher
| Coach sportif, à domicile, ...
| lodz