Pas de guidon pour Christophe Pourcel en sx

arriv.jpg Les feux d’artificess qu’il préfère et la plaque qui lui va si bien, le N°1.

Difficile de ne pas remarquer l’absence de Christophe Pourcel sur la grille de départ des épreuves du championnat SX en Open. Cette absence de guidon malgré le peu d’informations que nous possédons fait courir la polémique. Pourquoi après des débuts aussi prometteurs sur le sol américain, aucune grosse écurie n’a signé le multiple champion Français ?

Avec le manque d’info et de précisions sur la question, tout le monde est en droit que le salaire demandé par CP était trop élevé et que les managers d’écuries ont décliné sa demande. Maintenant la réalité est peut – être tout autre et à l’heure actuelle la presse et les médias ne sont pas vraiment en mesure d’argumenter ce débat faute d’éléments suffisants.

Sans vouloir dénigrer le sportif, essayons d’analyser sa situation. Il revient de très loin après son accident qui a failli le paralyser à vie. Il a ensuite fait un choix de carrière primordiale dans sa vie : L’expatriation aux States, la patrie du SX et du MX. Nouvelle vie, nouvelle maison, nouveaux amis et nouvelle langue. Sans round d’observation il commence fort en cumulant 2 titres MX et 1 titre SX en catégorie Lites. Puis au moment de passer chez les cadors en Open, pas de Christophe au départ des courses.

Etait – il en droit d’exiger un gros salaire compte – tenu de son talent et ses résultats ? Pour moi oui, maintenant il y a gros salaire et gros salaire, le nombre de zéros sur le chèque on ne le connaîtra pas. Une écurie compétitive disposant d’une bonne infrastructure et d’une bécane affûtée avec lui au guidon a certainement de très bonnes chances de monter sur le podium final et même sur la 1ère marche. A mon avis son agent a été briefé dans ce sens. Reste à savoir si l’écart entre ce qu’il espérait et ce que les écuries étaien prêtent à lâcher était minime ou au contraire un fossé. Viennent ensuite les modalités et les options de son contrat. Si les avantages et bonus étaient en deçà de ceux qu’il avait les années précédentes, en terme de progression, cela n’a pas du lui plaire.

Maintenant se pose la question de l’apprentissage, du sacrifice et de la patience. Christophe a fait un choix de carrière à un moment crucial de sa vie. Il peut progresser et apprendre beaucoup en roulant en SX. L’expérience d’une saison SX est donc indéniable pour son avenir. Se priver de cela peut être un choix mais peut – être ce choix a été pris trop tard, la saison a déjà débuté depuis longtemps, même en trouvant un accord aujourd’hui, il n’a aucune chance d’être bien classé au championnat où chaque point durement gagné comptera lors de la dernière épreuve pour l’attribution du titre.

Alors coup de tête ou décision mûrement réfléchie ? Seul le concerné peut nous répondre clairement dessus. Pour l’instant les infos filtrent très peu même sur son site officiel. J’ai juste lu qu’il s’occupe en dehors de la moto et qu’il apprécie cela. Mais je sais que cette absence en SX peut être tiré à profit par un entraînement plus long et plus complet pour la future saison MX. Pour moi, malgré toutes les belles choses qu’ il a déjà réalisées  dans le passé, son avenir est devant lui et il nous fera encore vibrer et rêver longtemps au guidon d’une moto et ce, qu’elle que soit sa couleur et sa marque.

 injury.jpg Les blessures, ce que redoutent tous les pilotes.

assis.jpg Christophe songe à quoi pour cette saison 2011 ?

 


Autres articles

Répondre

footroom |
hadygo |
LAMBESC RAID AVENTURES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AS.KARATE-DO Noyers-sur-Cher
| Coach sportif, à domicile, ...
| lodz